Actu

« Ma Plagne » par Marie Martinod

A 33 ans, ce petit bout de femme (1,58 m) envoie des gros sauts dans tous les half-pipe de la planète, s’impose aux X Games en 2013, décroche l’argent aux JO de Sotchi en 2014, remporte un globe de cristal en ski half-pipe… Il vous en faut plus ? Cela ne saurait tarder, le nouveau terrain de jeu de cette championne freestyle et free-minded s’ouvre dans quelques jours en Corée du Sud !

Libre d’esprit, Marie Martinod l’est, à n’en pas douter. Après une première carrière en ski freestyle, elle décide de raccrocher à 23 ans, pour concrétiser son rêve de famille. Une petite fille naît en 2009. Une nouvelle vie se dessine, loin des pistes. Mais après 6 ans de break, l’entrée du ski freestyle parmi les épreuves officielles olympiques réveille son instinct de compétitrice. Il n’en faut pas plus à Marie pour retrouver le chemin de l’entraînement, même s’il est synonyme de sueur, de muscles tétanisés, de chasse aux sponsors et de contest aux quatre coins de la planète qui l’éloignent de sa famille.

Aujourd’hui, c’est à La Plagne que Marie a trouvé son équilibre, entre entraînement, vie de famille et compétitions. On lui a demandé de révéler ses bons coins pour profiter au mieux de sa station et de son domaine XXL.

Vos liens avec la station ?

Je suis née là. Je connais chaque cm² par coeur, je peux adapter mes sorties ski en fonction de la météo ou des conditions de neige ou de la fréquentation. Chaque piste me rappelle un souvenir heureux d’une sortie avec le club des sports quand j’étais jeune ou avec des amis plus tard.
C’est mon arrière grand-père qui a fabriqué le tout premier téléski de la station à Plagne 1800 avec un moteur de voiture, une poulie et un poteau. Si c’est pas la classe ça !
(ndlr le téléski de la Roche, construit en 1942 par Emile Martinod, alors chef ingénieur des mines)

Votre piste favorite pour un run libre ?

J’aime beaucoup les Monts de la Guerre.

Votre lieu secret pour en prendre plein les yeux ?

Le glacier bien-sûr !! Quelle imprenable vue de là haut !

Un spot pour l’après-ski en station ?

Le Fort Colorado à Plagne centre.

Une adresse pour un craquage gourmand ?

Le Refuge. Toujours bien accueillis et des spécialités savoyardes véritables.

Une expérience à ne pas manquer ?

Une descente en bobsleigh !! Ca ne se fait qu’ici est c’est un souvenir mémorable !

Avez-vous un surnom donné par vos amis ou entraîneurs ?

Ahah… le coach – Greg Guenet – m’appelle la vieille ! Référence au fait que je suis la doyenne du circuit ou que les X-Games m’ont nommée plus vieille athlète à avoir gagné les X… et du coup, les copains d’équipe de France aussi !!

Votre état d’esprit à l’approche des JO ?

Sereine et déterminée ! Les autres n’ont qu’à bien se tenir !

Et si vous étiez en spectatrice aux JO, à quelles autres épreuves aimeriez-vous assister ?

Je ne pourrai pas le faire mais j’aurais aimé assister à la danse sur glace. Je trouve nos patineurs français très beaux !

Il faudra être insomniaque pour suivre Marie Martinod aux JO ! Les épreuves de ski halfpipe sont programmées le matin à partir de 10h en Corée et il faut soustraire 8 heures de décalage horaire.
Lundi 19 février (2h du matin) – Qualifications
Mardi 20 février (2h30 du matin) – Finale en 3 manches

Le domaine skiable XXL de la Plagne

Bar et outdoor clubbing à La Plagne : le Fort Colorado

Piste olympique de bobsleigh à La Plagne ©E.Sirparanta/OT La Plagne

 

Suivez la-haut.net